+32 489 712 605 contact@prismvideo.digital
Quels sont les différents types de live stream ?

Quels sont les différents types de live stream ?

Quels sont les différents types de live stream ?

Le live streaming est un terme qui renvoie à une définition très simple : une diffusion en direct d’une vidéo via internet. Que ce soit des événements sportifs, un concert ou encore une conférence, on appelle cela faire un stream. Mais en vrai, il existe de nombreuses pratiques qui peuvent parfois prêter à confusion. Nous vous expliquons les différents types de live stream.

Le plus fréquent, le live stream 100% digital

Le live streaming est une technologie qui s’utilise pour relayer et couvrir des événements en direct. Le streaming, c’est ce qu’on appelle la transmission d’un média en live. Le média en question est un média dynamique, qu’on envoie vers ordinateurs, tablettes et smartphones.

Le secret d’un stream 100% digital, c’est de proposer un contenu qui se crée à la volée, en direct. C’est-à-dire sans un début ou une fin prédéterminée

 

 

Techniquement, qu’est-ce qu’un live stream et ce qui le différencie d’un média classique ?

C’est tout le contraire de ce que les professionnels appellent le média statique. Ce dernier étant un fichier stocké. Il peut s’agir d’un son ou encore d’une vidéo. Quand un internaute en fait la requête, le navigateur reçoit le fichier progressivement (téléchargement progressif). La plupart des sites de « streaming » en ligne procèdent de la sorte. Le live streaming quant à lui est composé d’un flux de données transmis au navigateur. Du vrai stream se fait avec l’utilisation de formats spécifiques ainsi que d’un logiciel dédié au départ de la diffusion, c’est-à-dire depuis le serveur.

Le streaming adaptatif permet de garder synchronisé le lecteur client, de sorte à proposer un contenu toujours lisible même avec une bande passante de faible qualité.

En public et en ligne, la méthode du live streaming hybride

C’est une tendance qui s’impose de plus en plus afin de toucher un maximum de personnes. D’autant plus de nos jours avec les restrictions qui furent imposées. Il fallait trouver un moyen de préserver les activités dans le domaine de l’événementiel ou autre. Le live streaming hybride proposait alors une nouvelle manière de partager du contenu et de vivre des événements.

Pour du live streaming hybride, vous aurez recours à des médias comme Vimeo, YouTube, Instagram, Facebook… La notion de streaming hybride se base sur un savant mélange d’événement physique et de digital. La conférence ou le spectacle a lieu. Mais, pour toucher encore plus de public, vous allez transmettre tout cela en direct, via un streaming

Les avantages du streaming hybride

Faire du stream, c’est tout un métier. Il est donc conseillé d’avoir recours à une équipe professionnelle de streaming. L’audience de votre événement sera beaucoup plus large, et vous serez donc plus à même de proposer des contenus innovants. Et bien évidemment, il vous sera possible de réexploiter le fichier enregistré : à mettre sur votre site web, dans les newsletters en partage avec vos clients… Le live streaming

Le live stream pour de la proximité

C’est un moyen efficace si vous souhaitez créer de la proximité avec votre audience. Que ce soit dans une salle de conférence, dans un studio, ou même dans des endroits les plus insolites qui soient, le streaming est parfait pour créer de l’interaction avec vos partenaires, salariés, clients… Pour une annonce exclusive ou une présentation de produits, il n’y a pas mieux.

 

Prêt à diffuser ? Maîtrisez votre présentation !

Faire un stream ne s’improvise pas. Effectivement, se lancer dans un direct nécessite une préparation de votre part, car avoir le ton idéal, le dynamisme nécessaire et les enchaînements de sujets ne s’improvisent pas. Un direct c’est une présentation qui n’est ni scénarisée et encore moins montée à l’avance. Mais, vous devez tout de même avoir un flux très attractif et fluide pour capter l’attention de votre audience.

Un autre direct ? Faire du faux live stream ?

Oui, pour créer une interaction. Enregistrer et diffuser un contenu à l’avance et faire une séance de question-réponse par la suite. C’est une excellente manière de présenter vos produits, susciter l’intérêt et obtenir des leads.

Besoin d’aide pour créer votre évènement digital ? Notre agence marketing digital et production vidéo produit des live stream

A découvrir aussi

Marketing B2B vs marketing B2C : nos meilleurs conseils !

Marketing B2B vs marketing B2C : nos meilleurs conseils !

Mots fléchés B2B B2C

Marketing B2B vs marketing B2C : nos meilleurs conseils !

En marketing, il existe différents types de commerces. Il y a le B2B (business to business), le B2C (business to consumer), le G2B (government to business) et le C2C (consumer to consumer). Nous allons tout particulièrement nous intéresser au business to business et business to consumer. Même si le marketing B2B et B2C ont des similarités, aujourd’hui on s’intéresse aux différences. Découvrez nos conseils pour adapter votre stratégie digitale.

Définition marketing B2B VS B2C

Le marketing B2B regroupe l’ensemble des techniques marketing visant des entreprises qui vendent à d’autres entreprises, et non des particuliers. Littéralement, B2B signifie business to business. Le marketing B2C (Business to consumer) s’intéresse lui aux consommateurs particuliers.

 

Les différences marketing B2B et B2C et nos conseils

 

La relation client

Les objectifs des clients B2B et B2C sont opposés. La clientèle B2B cherche à acquérir une proximité avec son vendeur et établir une relation de longue durée. Les fournisseurs vont accentuer cette proximité pour s’assurer la fidélité de leur client.

A contrario, le marketing B2C vise à établir des ventes rapides et en quantité. Afin de rendre possible cet objectif, les entreprises devront créer une expérience client qualitative via le site internet et/ou le magasin.

 

Le branding et l’image de marque

Attention à bien différencier ces deux termes étroitement liés. Le branding désigne l’ensemble des actions marketing (packaging, design site internet, logo) qui positionne une marque dans l’esprit des consommateurs. L’image de marque correspond à la manière dont la marque est perçue de manière générale par les consommateurs. Cette perception peut être basée sur des critères subjectifs et/ou objectifs.

En B2C, une bonne image de marque est nécessaire pour agrandir sa notoriété. Lors du branding, le message permettra de cibler une clientèle pour ensuite la fidéliser et ainsi créer un lien émotionnel. Le message peut soutenir des valeurs, des causes et bien d’autres encore. Comme le lien n’est pas direct, le message est important afin que le client se sente bien.

En B2B, le lien est direct. Ce lien implique une stratégie de marque différente, car les vendeurs devront créer une vraie relation en fonction de chaque persona.

 

Les termes à employer

Les entreprises B2B sont expertes dans leur domaine, elles en connaissent le moindre détail et ont un jargon spécifique à leur secteur. L’utilisation de termes adéquats donne de la crédibilité. Ainsi, l’entreprise faisant l’achat se sent en confiance.

En marketing B2C, le jargon pourrait probablement désintéresser le prospect. Des publicités émotionnelles sont à privilégier. Les textes clairs et parlants des bénéfices, c’est-à-dire de la finalité, sont essentiels.

 

La prise de décision d’achat

Il est évident que la prise de décision et le temps de prise de décision sont totalement différents. Les clients B2B ne prennent pas la décision seuls, car ils dépensent des sommes considérables qui ne leur appartiennent pas en tant que personne, l’argent est celui de l’entreprise. C’est pourquoi le temps de réflexion à l’achat va être plus long qu’un client particulier.

Les clients B2C fonctionnent différemment puisque la personne qui achète utilisera sûrement le produit. En effet, l’achat est à des fins personnels.

 

Le prix

Le marketing B2C impose un prix fixe. C’est-à-dire qu’il est identique pour tous sauf s’il y a un bon de réduction. Le marketing B2B est à l’opposé de cette approche et propose bien souvent des prix personnalisés. Suite à des négociations, il est fréquent d’accorder des prix pour des achats en gros.

Accepter une négociation est quasi nécessaire puisque perdre un client qui commande de grosses quantités est bien plus pénalisant qu’un client B2C.

 

Les réseaux à utiliser

Les réseaux sociaux sont indispensables pour le référencement. Cependant, il ne faut pas les utiliser de la même manière. Facebook correspond tant au B2B qu’au B2C, ce réseau social permet d’être une vitrine des actualités et de publier du contenu accessible à tous. Un autre réseau social pouvant combiner le B2B et B2C est Twitter. Il est très utile pour la veille du secteur, relayer les évènements en temps réel, vous positionner en expert, interagir avec des personnes influentes et surtout, ce réseau social permet de rendre des posts viraux.

LinkedIn est à préférer pour le marketing entre entreprises. C’est le numéro 1 des réseaux sociaux professionnels. Utile pour faire connaitre votre entreprise et de vous positionner en expert.

 

Un résumé de nos conseils marketing B2B et B2C

Ces deux types de marketing n’ont pas la même approche client. Voici nos conseils.

En B2B, il est nécessaire d’avoir un lien étroit de son client pour garder une fidélité. De plus, montrer ses connaissances en matière de vocabulaire et techniques met en confiance. Aussi, le client en B2B négociera le prix, car il achète un service personnalisé ou en grande quantité. Au contraire, en marketing B2C, la fidélité s’acquiert par la notoriété, par le message. Et la confiance s’obtient par la simplification des termes techniques.

Notre agence numérique met ses services marketing vidéo à disposition en B2B et B2C. Vous pouvez aussi profiter de 50% de subvention sur nos prestations de consultance grâce aux Chèques entreprises de la Région wallonne.

 

 

 

A découvrir aussi